Réduire les délais de prise en charge des urgences cardiaques

23 communes du territoire ont pu bénéficier d'un défibrillateur dans le cadre de cette action, pour un total de 27 défibrillateurs.

 

Après un arrêt cardiaque, chaque minute écoulée fait perdre une chance de survie de 7% à 10% au patient. Peu d’entre eux survivent après une perte de conscience supérieure à 12 minutes.

C’est pourquoi, dans le cadre du Contrat Local de Santé, l’Agence Régionale de Santé de Lorraine et le PETR Cœur de Lorraine souhaitent réduire les délais de prise en charge des urgences vitales. L’objectif est d’informer et de former un maximum d’habitants du territoire sur les bons réflexes à adopter :

1) Appel rapide du 15 (SAMU)

2) Massage cardiaque rapidement entrepris

3) Défibrillation précoce

4) Soins médicalisés rapide (grâce à l’appel prioritaire du 15)

 

Pour ce faire, l’action comporte 2 éléments complémentaires et indissociables :

  •  L’aide aux petites communes, engagées dans des Contrats Locaux de Santé, à acquérir des défibrillateurs

Cette action est portée par l’association des Maires de Meuse, et financée par l’ARS Lorraine, la Fondation CNP Assurance et le Crédit Agricole de Lorraine.

Elle a pour objectif de rendre accessibles et aisément localisables les défibrillateurs. Ainsi, chaque défibrillateur doit être :

- en un endroit rapidement identifiable et commun à chaque village : la mairie ;

- accessible à toute heure du jour ou de la nuit ;

- obligatoirement répertorié au service des urgences ;

- facile d’utilisation. 

M. Chabousson, maire de Han-sur-Meuse a équipé d'un

défibrillateur chacun des 3 villages de sa commune.

  • La réalisation de formations aux gestes de premiers secours

La formation sera dispensée par les médecins du SAMU de Verdun. Les objectifs sont :

- d’organiser plusieurs sessions sur le territoire du PETR Cœur de Lorraine afin qu’un maximum d’habitants puisse s’y rendre ;

- de former des habitants de toutes les communes bénéficiaires d’un défibrillateur.

 





 Le 29 octobre 2015 à Han-sur-Meuse, le SAMU a fait une démonstration

de l'utilisation du défibrillateur et des gestes de premiers secours.